Se rappeler l’essentiel, voilà ce que La Carotte Polaire souhaite à ses auditeurs avec la sortie de son single Éclore. La chanson se veut un rappel de prendre le temps, de prendre soin de nous, de celleux qu’on aime, et de faire bourgeonner nos petites attentions quotidiennes, pour qu’elles puissent éclore au grand jour et fleurir, pour le meilleur ou pour le pire.

Éclore trouve son charme dans l’image sonore que la chanson évoque, notamment avec les cordes qui bourdonnent aux oreilles comme des abeilles, et leurs pizzicati espiègles qui enrobent la voix de La Carotte Polaire avec candeur. Les glissandos vocaux rappellent l'ingéniosité de l’éclosion, et permettent à la chanson de se transformer aussi aisément et naturellement qu'un bourgeon en fleur.

La production du single Éclore et l’écriture de l’album Célibataire Endurcie a donné l’opportunité à La Carotte Polaire de renouer avec le piano, son instrument de prédilection. Parmi les musiciennes et musiciens accompagnateurs/trices, notons Melyssa Lemieux aux choeurs, Louis Jeay Beaulieu aux guitares, Nicolas Fontaine à la basse, Samuel Morin à la batterie, et les arrangements de cordes sont une interprétation de Karine Bouchard au violoncelle et Amanda Gibeau au violon. Les paroles, la musique et l'image de couverture sont signées de la main de Claudia Laurin, la prise de son et le mixage par Louis Jeay Beaulieu, alors que le matriçage a été pris en charge par Philip Gosselin chez Le Lab Mastering Studio.

LA CAROTTE POLAIRE NOUS CRIE D'ÉCLORE!

Éclore

La Carotte Polaire

Se rappeler l’essentiel, se rappeler de prendre le temps, de prendre soin de nous, de celleux qu’on aime, et de faire bourgeonner nos petites attentions quotidiennes, pour qu’elles puissent éclore au grand jour et fleurir, pour le meilleur ou pour le pire.
Lire la suite fermer
0:00/???
  1. Éclore

La Carotte Polaire : extravagance et enthousiasme pour février, avec le remix de Le temps s’oublie.

Pour réconforter une province aux rues désertées d’enthousiasme et dénuées d’extravagance depuis le début de la pandémie, l’artiste montréalaise La Carotte Polaire nous offre, ce vendredi 5 février prochain, un remix de sa chanson Le temps s’oublie, produit par nul autre que Jules Henry.

Considérée comme un défouloir auditif,  cette adaptation de son oeuvre originale vous invite à profiter du confinement pour vous laisser aller et perdre le fil du temps.

La Coupe: un vidéoclip qui tergiverse entre réalité et fantaisie🥕❄️

Tu veux la réponse à la question qui te brûle les lèvres?

Inscris-toi ici pour recevoir une dose de béta-carotène de temps à autre!

Alertes sur les prochains shows, nos nouvelles chansons, nos derniers albums et du contenu inédit de La Carotte Polaire.
(J'te spammerai pas, j'ai pas le temps pour ça!)