Aime ta barista !

Savais-tu que 94,7% des gens s’achètent tous les jours un breuvage dans un établissement de style café?

Haha, ok, j’ai inventé le pourcentage, mais pense-y un peu pis tu vas être d’accord avec le réalisme de ma statistique tout droit sortie de mon imaginaire enthousiaste, pour prouver mon point qui est, lui, bien justifié.

La vérité, c’est que tout le monde passe au café dans une journée. À la limite, quelques fois dans la semaine, au minimum 3 – 4 fois par mois. Moins que ça, ça me surprendrait ben gros. Et ce n’est pas toujours pour un café. Du thé, de l’eau, autres breuvages chauds, de la nourriture. C’est un lieu de ravitaillement rapide et pas trop coûteux, le café.

Dans les dernières années, les breuvages spécialisés à base d’expresso ont gagné une popularité fulgurante via les saint-seigneur-de-ciboulot-de-starbucks de ce monde qui ont popularisé à grande échelle ce type de commerce, surtout grâce à l’aspect recherché et luxueux des boissons offertes. En sont issues des centaines de nouvelles pratiques de café, de nouvelles recettes, sans oublier le classique latte art.

Mais au travers, on a oublié de souligner l’art d’être barista. (C’est quoi ça une barista? Bon, tu vois à quel point on nous oublie dans cette grande culture du café!)

La barista, c’est la personne qui se charge de la préparation de ton latté avec vanille sans sucre, lait de soya nature, décaféiné, bien pressé, pas de mousse. C’est elle aussi qui te prépare ton café filtre ben standard, tes thés lattés funkys, bref, elle réalise tes rêves les plus fous en matière de breuvages chauds et réconfortants, ou froids et désaltérants.

Mais l’art d’être barista, c’est bien plus que ça. Beaucoup plus que servir des boissons à des clients. On vous voit tous les jours, on connait vos goûts, et on est des champions du small talk. Notre mission, c’est d’être de bonne humeur et efficace pour les gens qui ont la tête dans le cul avant leur café du matin. D’être un bon départ pour les gens qui partent au boulot, quand nous, on est au notre depuis 5h-5h30 le matin. D’être efficace et sympathique, pour que tu sois à l’heure avec un sourire dans ta face.

(C’est pas toujours facile, ça.)

giphy3

Plus j’y pense, plus je crois fermement que la visite matinale au café, elle te fait plus de bien au mental que le café à proprement dit. Parce qu’une bonne barista t’aime d’amour (en tant que client, calme tes hormones là) et c’est peut-être la première personne de ta journée qui va manifester qu’elle est contente de te voir. C’est surement la première personne à qui tu adresses réellement la parole le matin. On aime faire de ce moment de transaction, qui est totalement éphémère et ne dure que quelques minutes, un moment de découverte, d’apprentissage, d’échange. Après 6 ans dans les cafés de cette province, j’ai appris beaucoup de ce que je sais en jasant sur le coin du comptoir avec des professionnels d’industries variées en préparant leur boisson pour la journée.

giphy2Bref, ce que je veux te dire, c’est qu’il n’est jamais trop tard pour apprécier ta barista, et essayer de créer une routine un peu plus palpitante que «M’a t’prendre un café noir là…». J’ai fait mes recherches (*Lire ici : je l’ai googlé, et j’ai trouvé une information supportée par 4 tweets, donc ça doit être vrai!) pis le 30 juin ça serait la journée nationale du barista. Saisis l’opportunité! Personnellement, je vais me donner une bonne tape dans le dos pour me féliciter, je l’ai bien mérité.

Je te laisse là-dessus mon chou, et comme, en tant que bonne barista, je veux te rendre heureux, je t’ai préparé une playlist d’études/travaux/chilling de café pour que tu sois content d’être content la prochaine fois que tu pars pour le café!

Tu la retrouveras juste ici : Pop/Rock @ Barista Love. Tu en peux aussi en découvrir plus sur ma philosophie plein d’amour pour les gens. 

Bon café mon loup!
Ta Carotte Polaire

Ajouter un commentaire

    Ajouter un commentaire